Bien après New York, les supermarchés participatifs vont débarquer en Europe

Une supermarché participatif est une grande surface alimentaire où chaque client est à la fois propriétaire du magasin et employé bénévole.

En contrepartie de leur implication directe dans le magasin (8 heures par trimestre en moyenne), les clients ont accès à des prix bien plus bas que ceux du commerce traditionnel (entre 20 et 40% moins chers).

Mais c’est avant tout un supermarché qui promeut des aliments sains, naturels, souvent bio et la plupart du temps locaux.

park_slope_food_coop-photo-supermarchc3a9

Le plus célèbre de ces magasins est né il y a plus de 40 ans à Brooklyn. PARK SLOPE FOOD COOP fait figure de précurseur en matière de supermarché participatif.

04BIGCITY2_SPAN-articleLarge

compost12k-5-web 15693936715_7328a87a58_k

607383-food-coop-in-brooklyn-new-york

Avec près de 16000 membres, Park Slope Food Coop est tellement populaire qu’il ne peut plus en accueillir de nouveaux. 75% des employés du magasin sont bénévoles. On y trouve tous les profils (enseignants, travailleur sociaux, employés de banques). Tous ont pris conscience de la nécessité d’accéder à une nourriture saine tout en donnant du sens à leur implication dans la vie locale. Des militants en action qui ont pris en main leur destin.

Coincé dans ses 1000 m2, la COOP ne peut pas s’agrandir non plus. Alors, pour faire ses courses, il faut être prêt à la “Coop Dance”, c’est à dire naviguer entre les chariots, les clients et les cartons pour parvenir à avancer. Une fois arrivé en caisse, il n’est pas rare d’attendre 40 minutes avant de pouvoir sortir du magasin.

Notons que le magasin propose une crèche qui accueille les enfants des membres pendant qu’ils travaillent ou font leur course.

6 nouvelles coopératives vont ouvrir dans les prochains mois à NYC. Il a fallu tout de même beaucoup de temps pour que d’autres initiatives comparables voient le jour. Il est vrai qu’un minimum de 1000 membres est nécessaire pour opérer correctement un magasin.

De nombreux projets devraient voir le jour très prochainement en France et en Belgique.

Souvent financés par des plate-formes de crowfonding, les projets en Europe adoptent exactement la même philosophie et fonctionnement que leur illustre ainé new-yorkais.

C’est le cas de La Louve à Paris, Bees Coop à Bruxelles ou SuperQuiQuin à Lille.

logo logo-3

slide1

Quel poids ces magasins participatifs prendront à l’avenir dans le commerce alimentaire ? Difficile à dire.

Pour autant, leur valeur ajoutée est indéniable. Ils permettent de proposer des produits de grande qualité à des prix vraiment bas et accessibles à tous. Le bio et le bon à la portée de tous, en contrepartie de quelques heures de bénévolat par trimestre.

Toutes les etudes montrent que les shoppers seraient en quête de sens. Les voilà servis.