GATHER pop-up store innovant version XXL

GATHER pop-up store innovant version XXL

La roue du commerce tourne aux Pays-Bas comme ailleurs. Il y a quelques mois la chaine néerlandaise de grand magasin V&D mettait la clé sous la porte. Résultat : des emplacements “prime”, sur des surfaces souvent supérieures à 5000 m2, se sont trouvées brutalement vides de tout occupant. Si certains magasins ont été vite repris par d’autres enseignes, des sites comme celui d’Haarlem, ville prospère et commerçante près d’Amsterdam, n’ont pas été repris.

img_7140Une opportunité saisie par Gather, un pop-up store très original, conçu comme une plateforme créative, pour s’y installer. Un lieu de vie et de commerce éphémère certes, mais remarquable dans son positionnement et son organisation.

img_7121

C’est vrai, le pop-up store a depuis quelques années le vent en poupe. En France, le concept s’est progressivement professionnalisé. On voit régulièrement des magasins éphémères bourgeonner dans certains centre-villes dynamiques ou des centres commerciaux. Mais, pour les sites “distressed”, si le principe du pop-up store a été vu à l’origine comme un moyen de palier visuellement une vacance locative catastrophique, la réalité a été plus douloureuse. En effet, dans pop-up store, ce qui est important c’est “store” et non pas “pop-up”. Faute d’un concept pertinent et d’une execution opérationnelle de qualité, un pop-store échoue tout aussi piteusement qu’un magasin classique, même sans avoir à supporter des charges et loyers élevés. Par ailleurs, un pop-up store de qualité a un niveau d’exigence en matière de choix de site souvent comparable à un commerce traditionnel. Hors de question pour lui de s’installer dans un site sans potentiel ou en déroute.

Gather vient éclairer cette problématique d’une manière assez magistrale. Installé au rez-de-chaussée de l’ancien grand magasin (dont tous les étages supérieurs restent vides), Gather réunit une sélection de retailers qui donnent au lieu une personnalité et une atmosphère particulièrement séduisantes. On y trouve des artisans (potiers, bijoutiers, couturiers), des stands de textiles, une galerie photo, un café contemporain, un espace de restauration ainsi qu’une scène de spectacle.

img_7091

img_7099

img_7097

img_7105

img_7098

img_7086

De quoi assurer une activité et une attractivité régulière tout au long de la journée et attirer une clientèle à forte contribution. Bien sûr, Gather nécessite une orchestration et management de ces différents stands. Aussi, le site est géré comme un lieu de vie avec un contenu éditorial, une programmation dans le temps et une stratégie de communication. Du travail de pro.

img_7104

En terme d’aménagements et d’investissements, Gather la joue malin et efficace. Pas de dépenses inutiles. Seuls des mobiliers simples et modulaires ont été apportés. Le tout donne un esprit industriel brut et  branché totalement cohérent avec le positionnement du collectif.

img_7103

Lorsque le site de l’ancien grand magasin aura trouvé un nouveau locataire avec un bail commercial classique, Gather devra bien entendu quitter les lieux. Pour autant, le pop-up store innovant aura su maintenir un haut niveau d’attractivité commerciale au local occupé tout en générant de l’activité économique. Un deal gagnant/gagnant comme on les aime. Mais qui reste rare.

Envie de découvrir de nouveaux concepts commerciaux ‘en immersion”. Cliquer ici pour accéder à mes précédents articles.