Retail Safari à Stockholm Partie 2

Pour ce deuxième billet consacré au retail safari à Stockholm (voir partie 1 en cliquant ici), zoom sur une sélection de 4 enseignes qui valent le coup d’oeil

  • BIONIC, le sport branché (dans tous les sens du terme)

Chez Bionic, les membres font du sport en enfilant au préalable un équipement sous tension électrique qui va mobiliser une bien plus grande part des fibres musculaires que lors d’un entrainement traditionnel. C’est une technologie utilisée généralement pour les sportifs de haut niveau. L’enseigne suisse Bionic qui vient d’ouvrir en Suède la met désormais à disposition du plus grand nombre.

img_6253

img_6254

  • PARADISET, le supermarché bio, urbain et chic

Implanté au sous-sol d’un centre commercial du centre-ville, Paradiset est une illustration du savoir faire scandinave en matière de retail design au service d’un supermarché haut de gamme. Ici les produits bio sont rois, y compris au rayon beauté.

img_6264

img_6265

img_6270

  • GATEAU, la boulangerie d’impulsion

A l’instar de la marque Fabrique dont j’ai parlée dans la partie 1, Gateau est une enseigne présente dans de nombreux centres commerciaux qui propose, sur une toute petite surface, une offre gourmande de pains et pâtisseries.

img_6287

img_6286

  • HASBEENS, les chaussures traditionnelles suédoises réinventées.

Hasbeens est célèbre auprès des fashionistas pour ses souliers confortables et colorés qui s’inspirent de modèles traditionnels suédois et pour lesquels elle n’utilise que des produits écologiques, que ce soit le cuir ou le caoutchouc. En Suède, la marque dispose d’un réseau physique alors qu’elle n’est distribuée qu’en grands magasins ou sur internet dans le reste du monde. On appréciera ici le design épuré de la boutique, en parfaite harmonie avec le style des produits.

img_6300

img_6299

img_6298

  • SYSTEMBOLAGET, magasins d’Etat de vente de boissons alcoolisées

En Suède la vente d’alcool est un monopole d’Etat. Si on trouve néanmoins pas mal de magasins SystemBolaget partout dans la ville, on est amusé de voir que certains horaires d’ouverture sont volontairement contraignants, notamment le samedi (fermeture à 15h) et que des messages déconseillants la consommation d’alcool sont diffusés à l’intérieur. Un retail un peu schizophrène.

img_6426

img_6429

img_6430

img_6428

Retrouvez tous les articles que j’ai consacré au retail et aux marques en cliquant ici.